Enfant veilleur

Pauline, 11 ans

"Cela n’a pas toujours été facile de tenir l’engagement que j’avais pris en devenant enfant veilleur. Parfois je me décourageais, mais je me remotivais et je repartais... À la journée missionnaire, j’ai découvert des jeux qui m’ont montré qu’il n’y avait pas besoin de beaucoup d’argent ou pas du tout pour que les enfants puissent s’amuser. Chez nous il nous faut de l’argent pour tout... . Chez eux, du fait qu’il n’y a pas beaucoup de moyen, il y a beaucoup d’entraide, ce qui n’est pas souvent le cas chez nous."

Oeuvres pontificales Missionnaires - Enfance Missionnaires
/*Flash transparent*/

Ecris-nous

Livre d'or

les pays des projets de l'enfance missionnaire Corée du Sud | Kenya | Madagascar | Papouasie Nouvelle Guinée | Colombie | Pérou | Vanuatu | Bénin | Japon | Cameroun | Inde | Tuamotu les pays des projets de l'enfance missionnaire

Qu'est ce que la mission ? calendrier Amissio tirelire Qui est Paul Chen chevalet de prières
Carte du Monde